Mobilité

La mobilité à Liège est une matière sensible, car la ville concentre énormément d'activités sur un territoire très dense. Si le tram suscite de grands espoirs, des avancées ont déjà été réalisées durant cette législature, dans une matière qui n'était pas gérée par le PS.

Liège, c’est 200.000 habitants, mais aussi 100.000 étudiants, 110.000 postes d’emplois, 3 hôpitaux, 1 gare internationale, 3 des 5 plus grands pôles commerciaux de Wallonie, le plus grand marché de Noel de Belgique, la plus grande foire du pays,…

Bref, tout cela attire chaque année des millions de personnes, sur un territoire très dense.

Il n’est dès lors par simple pour tout le monde d’y trouver sa place.

Une de nos préoccupations principale est de soulager l’hyper centre de la pression automobile, et de protéger les riverains qui y vivent.

C’est pour cela que nous avons créé près de 2.000 places qui leur sont réservées. Notre volonté est aussi de laisser les voitures en périphérie, dans des parkings relais. Un premier est presque fini du coté de St Walburge. 2 autres, d’une capacité totale de 1800 places seront construits avec le tram. Tram qui permettra de transporter plusieurs milliers de personnes par heure. Il va évidemment révolutionner la mobilité, de Sclessin à Coronmeuse.

Nous voulons également récupérer de l’espace au profit des piétons et des vélos. De grandes avancées ont déjà eu lieu en 6 ans (pensons à la rue de la casquette, au corridor vélo vers le XX août, aux pistes cyclables, aux 650 vélos loués,…) et nous voulons encore faire mieux !