La remise à l’emploi des bénéficiaires du RIS

Entre 2012 et 2018, le flux d’activation de bénéficiaires du Revenu d’intégration sociale par un contrat article 60, §7 ou par une aide à l’embauche (SINE, PTP, Activa,…) a augmenté de 10%.

La Ville de Liège a dépensé annuellement 500.000 € pour soutenir l’effort d’insertion socioprofessionnelle du CPAS. En 2014, le pôle insertion socioprofessionnelle du CPAS a été réorganisé dans le but d’améliorer le processus d’évaluation et d’orientation des bénéficiaires dans leur parcours d’intégration sociale. Plus que jamais, le CPAS de Liège et la Ville de Liège œuvrent de concert à l’intégration sociale des Liégeois(e)s au Revenu d’intégration sociale (RIS).

Quelques chiffres clés

600 remises à l'emploi par an

33.000 entretiens réalisés en 6 ans

+10% de remise à l'emploi

500.000 € de financement annuel par la Ville

La Loi organique des CPAS prévoit que chaque CPAS doit mettre en œuvre les moyens nécessaires pour réinsérer professionnellement les bénéficiaires de l’aide sociale. Le cas échéant, il peut lui-même engager les personnes et éventuellement les mettre à disposition d’un employeur. Pour le CPAS qui engage une personne sous contrat article 60, §7 ou qui active son recrutement par un employeur tiers, l’intérêt est de permettre à la fois au travailleur de se réinsérer professionnellement et de le «sortir» du circuit de l’aide sociale.

Entre 2012 et 2017, le CPAS, avec le soutien de la Ville, a sorti de nombreux bénéficiaires du RIS pour leur offrir un tremplin vers l’emploi. Ainsi, le flux continu d’activation de bénéficiaires du RIS par un contrat article 60, §7 ou par une aide à l’embauche (SINE, PTP, Activa,…) a augmenté de 10% (552 au 31/12/2011 pour 607 au 31/12/2017).

Par ailleurs, jusqu’en 2015, 54 postes article 60§7 « agents de propreté publique » et 30 postes article 60§7 dans d’autres fonctions spécifiques (ouvriers, technicien(ne)s de surface,…) étaient mis à disposition de la Ville contre un financement de 497.000 €. En 2016, 12 postes supplémentaires ont été mis à disposition de la Ville dans diverses fonctions spécifiques, pour arriver à un total de 96 postes article 60§7 mis à disposition de la Ville. Par ce soutien financier, la Ville de Liège soutient l’effort socioprofessionnel de son CPAS et contribue à l’intégration de nombreux de ses habitants.

En outre, pour offrir un service mieux adapté au public, pour orienter au mieux les personnes et pour faire face à l’afflux d’un nouveau public, le pôle insertion a été réorganisé en 2014. L’orientation des personnes en parcours d’insertion a été confiée à Cap Insertion et Réinser a recentré ses activités sur l’insertion professionnelle. Une nouvelle dynamique a été repensée en ce qui concerne l’orientation du public en terme d’insertion, l’objectif de Cap insertion étant de déterminer efficacement le type d’accompagnement dont a besoin la personne, à quelle étape elle se situe dans un processus d’insertion, quelles sont les priorités à envisager et le plan d’action à proposer. En 2015 et 2016, 1.289 bilans complets ont été effectués.

Découvrez nos autres projets

Création d’un service « capteurs d’emplois »
Social & santé
Création d’un service « capteurs d’emplois »
Des clauses sociales et éthiques dans les marchés publics
Economie & commerce
Des clauses sociales et éthiques dans les marchés publics
Une protection sociale des citoyens les plus défavorisés
Social & santé
Une protection sociale des citoyens les plus défavorisés
Urgence sociale : une réactivité optimale après les incidents de la vie (incendie, expulsion, …)
Social & santé
Urgence sociale : une réactivité optimale après les incidents de la vie (incendie, expulsion, …)
Et ce n'est pas tout ! Découvrez notre programme 2018