Un CPAS et un Relais social qui participent à la politique de logement de la Ville

Entre 2012 et 2018, le CPAS de Liège a été un partenaire de choix de la Ville dans le cadre de sa politique de logement et d’hébergement.

En effet, avec son abri de nuit, ses logements d’insertion, son patrimoine en location et sa cellule éco-logement, le CPAS a permis à de nombreux(ses) Liégeois(es) de (re)trouver le chemin du logement. Le Relais social du Pays de Liège a également contribué à cet effort commun via l’organisation annuelle d’un “Plan grands froids” et la création du service Housing first.

Quelques chiffres clés

19 logements de transit

30 personnes SDF relogées via housing first

50.300 nuitées assurées sur 6 ans

1 maison d'hébergement collectif

Durant la législature, le CPAS de Liège a épaulé la Ville dans sa politique en matière de logement.

Pour ce faire, le CPAS :

  • A entretenu et animé 21 logements de transit et d’insertion ainsi qu’une maison de vie communautaire pour un public ayant pour des raisons de force majeure perdu leur logement,
  • A fourni des avis sur les critères de salubrité et de sécurité des logements ». Un agent technique et un agent administratif, à la demande des assistants sociaux du CPAS, visite et émet un avis sur la qualité, les critères de salubrité et de sécurité du bâtiment.
  • A œuvré jusqu’en 2015, à l’intégration par le logement de nombreuses personnes réfugiées dans le cadre du projet DALSADA. Le projet a, malheureusement dû être arrêté suite à l’arrêt du subventionnement européen y afférent.
  • A créé en 2013 la Cellule Eco-Logement dont la finalité est, en appui aux antennes sociales, de permettre aux bénéficiaires du revenu d’intégration sociale (RIS) d’accéder à un logement et de s’y maintenir. Cette cellule, outre l’application de ses missions légales, permet une politique commune d’intervention sur le logement et les énergies en améliorant, entre autres, la qualité des installations et équipements producteurs d’énergies. Elle mène également des actions préventives axées sur le comportement des locataires par l’action éducative des tuteurs-énergie et la création d’outils de prévention. Elle s’attache à mettre en place un partenariat efficace avec les propriétaires liégeois en vue de stabiliser les locataires et de renforcer les liens de confiance. Dans le cadre de la recherche de logement, l’équipe procède également à l’examen du droit aux garanties locatives, premiers loyers et primes d’installation.
  • A, via le Relais social, engagé un capteur de logements et a créé le service Housing first en 2014 destiné au public SDF. En Juillet 2016, la Wallonie a pérennisé le projet Housing First par une convention pluriannuelle de trois ans qui permet la mise en place d’un accompagnement social intensif en logement et permet ainsi la poursuite du projet « Capteur logement ».  Une infirmière sociale a aussi été engagée pour permettre une prise en charge plus qualifiée des aspects santé en dispensant des soins à domicile si nécessaire sans se substituer aux institutions existantes et en permettant une meilleure transition vers ces dernières. Depuis le début du projet, 30 personnes ont été relogées grâce à Housing first. Plus de 93% des bénéficiaires sont donc toujours en logement.

Découvrez nos autres projets

Plus de 2.500 logements publics rénovés
Logement & urbanisme
Plus de 2.500 logements publics rénovés
155 logements pris en gestion par notre AIS
Logement & urbanisme
155 logements pris en gestion par notre AIS
10% min de kots sociaux dans les futurs grands projets
Logement & urbanisme
10% min de kots sociaux dans les futurs grands projets
Une maison de l'habitat où tout trouver en matière de logement
Logement & urbanisme
Une maison de l'habitat où tout trouver en matière de logement
Un plan “grands froids” pour que personne ne dorme dehors
Social & santé
Un plan “grands froids” pour que personne ne dorme dehors
Liège, Ville amie des aînés
Social & santé
Liège, Ville amie des aînés
Et ce n'est pas tout ! Découvrez notre programme 2018